• Ivre Morte

     

    Je déteste réellement être inspirée par "l'amûr" parce que c'est une des seules choses que je ne maitrise pas du tout en terme d'écriture : je peux partir dans le descriptif, dans la réflexion, parler de la peine, de la tristesse, de la colère et même de la joie sans plus de difficultés que d'habitude, mais dés que ça parle d'amour, je rame et je rame et je rame, c'est soit trop niais, soit trop torturé, soit trop plat... Du coup, j'ai à peu près tout mixé pour écrire ça et je me force à le poster pour m'améliorer :') Je suis quand même assez satisfaite du résultat par rapport aux autres textes que j'ai déjà écrit à ce sujet, je prend toutes les critiques, ça m'aiderait vraiment :)

     

     

    Ivre Morte

     

     

     Fatiguée de cette enveloppe

     De nerfs et de peaux,

     Épuisée de ces connexions

     De ces décharges,

     De tout ces mécanismes

     Qui grincent et qui couinent

     Résonnant dans mon être :

     Séisme de mes cellules.

     

     Blessée par toutes ces choses,

     Tous ces êtres,

     Toutes ces ondes,

     Tout cet air,

     Tout ce qui percute

     Ce que je suis :

     Tremblement de terre

     Dans ma chair.

     

     Encerclée, envahie,

     Débordée,

     Par ces couleurs,

     Ces rictus,

     Ces cris,

     Ces douleurs.

     Cette brûlure qui s’étend

     Consumant tout à l’intérieur.

     

     Morte de m’entendre craquer

     Morte de m’entendre trembler

     Morte de m’entendre saigner

     Morte de m’entendre vivre

     Sans

     

     

     Toi

     Ivre de t’entendre chanter

     Ivre de t’entendre vibrer

     Ivre de t’entendre exister

     Ivre de t’entendre vivre

     

     Enveloppée, animée,

     Illuminée,

     Par ces couleurs,

     Ces rires,

     Ces soupirs,

     Ces pleurs,

     Ces flammes qui dansent

     Avivant tout à l’extérieur

     

     Enchantant toutes ces choses

     Tous ces êtres

     Toutes ces ondes

     Tout cet air

     Tout ce qui rencontre

     Ce que tu es :

     Fourmillement des étoiles

     Aux bouts de tes doigts

     

     Enlacée par cette enveloppe

     De cordons et de soie

     Parcourue par ces rouages

     Ces écrous

     Tout ce mécanisme

     Qui se rythme et s’harmonise,

     Articulant ton être :

     Musique de tes cellules.

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Mars à 04:37

    Superbe !! Merci pour tes publications !

    Pour être honnête... je n'ai jamais vraiment était transporté par la poésie ! Mais, et c'est un constat, tes écrits me font m'évader, sortir du quotidien pendant deux ou trois minutes... c'est une sensation plutôt agréable... encore merci...

    2
    Mercredi 7 Mars à 14:36

    Et merci beaucoup de commenter ! Ça me rend vraiment heureuse de savoir que mes écrits sont lus et appréciés ! Peu de gens prennent le temps de lire et encore mois de monde apprécie la poésie ou s'y intéresse... Vraiment merci !

    3
    Dimanche 1er Avril à 17:12

    Il n'y a aucun mal à ne pas aimer écrire à propos de "l'amour" comme de n'importe quel autre sujet... Moi non plus je n'écris jamais à propos de l'amour, c'est juste un thème qui ne m'intéresse pas en terme d'écriture. Il ne faut pas se laisser influencer par les autres, si au final ce n'est pas un sujet sur lequel tu apprécies écrire ce n'est pas un problème, chacun est différent ^^ 

    Sinon le poème en soi est très bien ;) Il y a une bonne rythmique qui se suit tout le long, c'est très joli. Si je pouvais émettre une seule critique peut-être, c'est à propos des répétitions de trop. Ton poème est construit en anaphores successives de 4 vers, ce qui rend très bien, mais des fois, tu répètes le mot de l'anaphore une cinquième fois dans un autre vers, et là ça rend un peu lourd en comparaison. 
    Par exemple  "Blessée par toutes ces choses / Tous ces êtres / Toutes ces ondes / Tout cet air / Tout ce qui percute"  la répétition 4 fois de Tous/t/es en début de vers rend bien, mais vu qu'il y a déjà un "tout" dans le vers d'avant, ça donne l'impression que c'est répété 5 fois, et là ça fait un peu lourd... 
    (cela étant dit ce n'est que mon avis et peut-être que d'autres gens n'ont pas eu cette impression ^^)

     

    4
    Jeudi 19 Avril à 15:30

    (Désolé, je ne suis pas douée pour faire des commentaires constructifs, surtout que je suis complétement d'accord avec le commentaire juste au dessus donc je ne sais pas quoi dire de différent...)

    Je trouve ton poème vraiment joli et bien écris, ça se voit que tu y a passé du temps, et tu sais tu n'es pas obligée de connaître parfaitement l'amour pour en parler ^^

    Juuuuste je suis de retour sur Ekla après deux bonnes années d'absence, (je pense pas que tu te souviennes de moi, je faisais partie de la NFT avec ce même pseudo) et wow Miyuki-Mavis est encore en activité bien qu'elle n'ai pas le même pseudo °^° J'ai halluciné. Bref même si tu ne rappelle plus de moi je suis contente de voir que tu es encore sur la plateforme vuala XD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :