• Le Coronavirus n'a pas réglé le problème du non-respect des droits humains en Chine.

     En Janvier dernier, j'avais déjà écrit un article ici pour dénoncer les camps d'internement chinois et ce qui s'apparente très fortement à un génocide du peuple Ouïghour en Chine, cet article en est la suite, ou plutôt une simple mise à jour sur la situation. Si vous n'êtes pas encore (bien) au courant de la situation, je vous invite donc à commencer par l'article précédent pour vous renseigner: Comment faire pour ne pas cautionner un génocide ? 

    Le Coronavirus n'a pas réglé le problème du non-respect des droits humains en Chine.

     
     Apparemment, on a vite fait de passer de "l'horrible gouvernement chinois" qui fait travailler adultes et enfants pour des salaires ridicules et s'en donne à coeur joie pour entamer le génocide des Ouïghours depuis 2017, au "merveilleux gouvernement chinois" sur lequel tous devraient prendre exemple, puisqu'il a mené a bien la construction de plusieurs hôpitaux en un temps record. Déjà, si vous prenez la peine de réfléchir plus d'une minute aux deux dernières informations, il y a quelque chose qui devrait vous faire tiquer, mais soit, nos médias ultra-performants ne sont apparemment pas capables de traiter de plusieurs informations à la fois, ni de les recouper entre elles (ce qui est sensé être une des bases du journalisme, je le rappelle).

     Je vous annonce cependant que, malheureusement, le coronavirus n'a pas eu pour effet d'arrêter la crise des droits humains qui a lieu depuis plusieurs années en Chine. Voici donc quelques liens informatifs ainsi que deux pétitions (en plus de celles et ceux déjà référencés dans l'article précédent) afin de vous renseigner sur la situation actuelle et de vous donner la possibilité d'agir. Une bonne activité à faire depuis chez sois, qui ne prends que quelques minutes et qui vous permets de vous rendre utiles, tout en restant confinés.

    De nouvelles preuves de la paranoïa du gouvernement chinois envers les Ouïghours et de leur volonté de faire disparaître leur culture.

    Les multinationales qui profitent du travail forcé des Ouïghours (spoiler: les mêmes que d'habitude)

    Reportage France 24, sur youtube, date du 10 mai 2019 mais contient déjà beaucoup d'informations importantes.

    Sensibilisation sur la situation des Ouïghours expatriés et pétition d'Amensty

    Le cas de Guligeina Tashimaimati : détenue parce qu'elle est ouïghoure. Pétition d'Amnesty 

     Je l'ai déjà évoqué mais je le répète parce que c'est important, en plus de la signature de pétitions (et donc des pressions que nous pouvons exercer sur nos gouvernement, pour qu'ils arrêtent de cautionner ce crime contre l'humanité, ainsi que sur le gouvernement chinois, sensible à l'opinion mondiale), les deux autres façons d'agir importantes à notre niveau sont la communication de l'information (les Ouïghours et citoyens chinois risquant gros s'ils osent en parler), ainsi que le boycott, car l'argent est décidément le seul langage que certains comprennent.

     En ces temps de panique médiatique, gardez l'esprit critique, ainsi que l'esprit de solidarité, ces deux biens sont probablement les plus importants que nous ayons, et notre moyen de défense le plus efficace.

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Avril 2020 à 00:21

    Ces informations font froid dans le dos. (Le monde aussi..) J'ai aussi lu ton précédent article très poignant.. 

    J'espère sincèrement que les pétitions, communications et boycotts puissent démanteler ces crimes contre l'humanité. 

    (Je peux pas trop dire grand chose de plus mais merci pour les liens, j'essayerais de partager cette affaire, même si c'est à une petite échelle...) 

    2
    Mercredi 1er Avril 2020 à 00:44

    Oh, merci de t'y intéresser ! Le plus on est à faire des choses à "petite échelle" le plus d'impact ça a :D 

    Je suis contente si les liens ton été utiles aussi ^^

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :